Propriétés nacre abalone

Propriétés nacre abalone

Pierre Nacre : Histoire, origine, composition, propriétés et vertus en lithothérapie

Propriétés nacre abalone

A partir de l’achèvement de la première période de la Préhistoire, à savoir le Paléolithique, la majorité des différentes peuplades a eu recours à la pierre nacre. En effet, ses reflets irisés ont provoqué un engouement parmi les populations primitives, lesquelles l’ont symboliquement associé à la terre et à la mer. Elle était destinée à une multitude d’usages.

L’on employait les coquillages nacrés notamment pour fabriquer des ornements de bijoux, les coquillages étaient perforés, et quelques fois coupés et endossés.

L’on a eu recours aux coquillages pour agrémenter les accessoires artistiques ou religieux, en se servant de la fraction nacrée de la coquille.

L’on s’est servi des coquillages comme unité monétaire, l’on retrouve une multitude d’exemples de cette utilisation mercantile au niveau des océans Indien et Pacifique, en Amérique du Nord, ainsi que sur le continent africain. Ces coquillages pouvaient être troqués à plusieurs centaines de kilomètres de leur emplacement originel, en effet ils gagnaient en valeur quand ils étaient troqués par des peuplades situées à distance des côtes.

L’on a également employé les coquillages comme outils, en raison de leur solidité, de la diversité de leurs contours. L’on pouvait facilement les tailler afin de leur procurer une forme claire et utilisable, ainsi des plus petits l’on pouvait faire des cuillères ou bien des bols, quant aux grands l’on s’en servait comme bassins. Leurs bords coupants étaient adaptés au modelage des couteaux et des scies.

L’on a grandement eu recours aux coquillages en tant qu’instruments de musique à vent en faisant quelques perforations, en particulier à l’intérieur des coquillages spiralés.

En plus de ces usages coutumiers, différents peuples se sont servis des coquillages nacrés pour des motifs plus particuliers.

Les Chinois en faisaient des sculptures de leurs divinités.

D’après l’anthropologue américain Carlos Castaneda, les Indiens Yaqui du Mexique endossaient des colliers de nacre nommés “hopo’orosim”. Ces colliers jouaient un rôle spirituel, en tant que défenses contre les forces maléfiques.

L’on a découvert des bijoux précieux ainsi que des outils faits de coquillages nacrés à l’intérieur des trésors de la monarchie sumérienne mésopotamienne.

Les premiers chrétiens ont choisi les coquillages pour symboliser la résurrection. Ultérieurement, la coquille Saint-Jacques a été associé à l’apôtre Saint-Jacques, en devant un emblème de pèlerinage jusqu’à Saint-Jacques de Compostelle, au Nord-Ouest de l’Espagne. En outre, la pierre nacre a été associée à l’affection maternelle en raison de sa couleur immaculée, en particulier à l’amour de Marie, mère de Jésus. Cela explique le fait qu’un grand nombre de chapelets dont on se sert pour chiffrer les prières sont produits à partir de ce matériau. L’on exploite fréquemment les plus gros coquillages pour fabriquer les fonts baptismaux, les bassins dont on se sert au moment du baptême. L’apparence lactescente et délicate de la fraction nacrée du coquillage combinée à l’eau baptismal la transforme en symbole de purification.

Les clans amérindiens situés au Nord-Ouest, en particulier celui des Algonquins, se servaient des coquillages afin de tramer ce qu’ils appelaient des ‘ wampum ‘, à savoir des accessoires destinés aux rites disposant d’un caractère précieux et sacré. Ils permettaient de décorer les parures des ceintures ainsi que les colliers, cependant ils faisaient également office de monnaie ou de présents afin de confirmer une alliance. L’on ornait les cheveux grâce aux coquillages tubulaires.

Le peuple maya confectionnait des implants dentaires grâce à la nacre.

Les coquillages nacrés faisaient partie intégrante de la religion hindoue. Dans l’hindouisme, le bouddhisme, le jaïnisme ainsi que le sikhisme, l’un des huit symboles Ashtamangala de bon augure était représenté par la conque. Dans les chroniques épiques hindoues, le coquillage blanc dextrogyre constituait la trompe propre aux héros. La divinité du nom de Vishnou possède parmi ses emblèmes la conque Panchajanya, celle-ci illustre la fondation du monde, de l’Océan primordial.

Dans le courant philosophique bouddhiste, la conque est associée à la voix de Bouddha ainsi qu’à ses préceptes.

Le melo melo, aussi appelé volute écope, qui constitue un coquillage garni d’une large partie arrondie, a été employé par les aborigènes d’Australie afin de remettre leurs canots à flot.

La divination a également recours aux coquillages en tant que devins dans la Santeria des Caraïbes, à savoir la religion originaire de Cuba, provenant de la religion yoruba.

D’un point de vue plus moderne, après qu’Elizabeth I l’ait surnommé ‘ Mother of Pearl ‘ au cours du XVème siècle, la demande en nacre a augmenté, cette appellation faisait référence au mécanisme semblable de fabrication des perles similaire et du revêtement nacré des coquillages, mais également au symbolisme de la maternité. Ainsi, l’on s’en est servi dans la fabrication de pendeloques et d’objets d’arts de valeur.

A notre époque, l’on s’en sert essentiellement dans les domaines de la joaillerie et de l’horlogerie. L’on en fait également usage dans la fabrication de boutons, d’objets artistiques ainsi que d’incrustations en ébénisterie. Pour la fabrication des bijoux, elle est fréquemment utilisée en association avec l’onyx, en effet cette association produit un doux contraste, car l’Onyx est fait d’un noir soutenu. Dans la médecine douce, en particulier dans le reiki ainsi qu’en aromathérapie, l’on pratique différents soins en appliquant des coquillages, en raison de leurs vertus médicales. On les emploie également dans le cadre de la divination, dans laquelle chaque coquillage détient une symbolique ainsi qu’une information spécifiques.

D’un point de vue étymologique, le terme ‘ nacre ‘ est formé à partir du terme arabe ‘ naqqarah ‘. Au niveau organique, elle représente la réplique lisse de relief irisé des coquilles de différents mollusques tels que les huîtres, les ormeaux, ou encore les moules. Sa biosynthétisation s’effectue par le manteau des mollusques, lequel constitue une enveloppe composée de téguments ainsi que de muscles qui loge le reste des organes. C’est ce même manteau qui élabore la coquille. Un assemblage régulier de couches d’aragonite d’une épaisseur de 0,5 µm accolées par une colle organique de 20 nm du nom de conchyoline composent cette coquille. La conchyoline constitue une fraction minoritaire du revêtement nacré, à savoir de l’ordre de 4 à 6 %, tandis que les cristaux d’aragonite constituent, eux, plus de 90%. Quand un élément extérieur irritant s’introduit dans le coquillage, déclenchant une irritation, les mollusques sécrètent de la nacre tout autour afin de s’en prémunir, une couche après une autre, cette protection se transforme en perle. Le mollusque en libère tout au long de son existence. Des traces d’eau ainsi que divers ion pénètrent entre les couches d’aragonite et de conchyoline, les reflets irisés sont créés par cette configuration spécifique, par des interactions avec les radiations incandescentes. Les reflets varient en fonction de l’angle d’éclairage ainsi que de la position du témoin, les gestes du coquillage ou du témoin sont donc à l’origine des irisations caractéristiques. En plus de ces irisations, le revêtement nacré peut manifester une teinte spécifique, laquelle est fonction des genres de coquillages. Les caroténoïdes contenus à l’intérieur de la conchyoline sont à l’origine de cette coloration. Les fabricants ont cherché à répliquer cette apparence si spéciale.

Propriétés nacre abalone

A compter du XVIIe siècle, des peintures réalisées à partir d’écailles de poisson sont mises en vente sous l’appellation ‘ essence d’Orient ‘. Dans un temps moins lointain, l’industrie des plastiques s’est servie des phosphates de plomb pour fournir aux boutons une apparence nacrée. Ces composants sont nocifs, leur utilisation dans un cadre cosmétique est donc prohibée. D’autres composés chimiques ont été élaborés dans le but de reproduire les reflets irisés nacrés. Le pigment à apparence nacrée dont on se sert le plus actuellement est le PW14, il s’agit d’un oxychlorure de bismuth. L’industrie de la chimie a mis au point des composés de mica et d’oxydes de métal afin de fournir des pigments nacrés de la totalité des colorations dominantes, un brevet a été instauré pour ce procédé en 1963. Des procédés de chimie différents sont aussi employés, en effet l’on peut élaborer des pigments nacrés en appliquant des couches avec divers indices de réfraction sur des particules de silice ou d’aluminium. Grâce à ce procédé, l’on peut produire des variations lumineuses spécifiques de l’apparence nacrée. L’on a recours à ces pigments dans le secteur automobile en cosmétique dans les peintures de carrosseries.

Le revêtement nacré des coquillages constitue un biominéral, en effet il résulte de la conversion de minéraux en composé minéral rigide, avec pour point de départ une matrice faite de conchyoline. Les chercheurs connaissent à peu près 60 types de biominéraux, cependant celui-ci a pour spécificité de manifester des caractéristiques mécaniques et physicochimiques uniques, extrêmement distinctes des autres biominéraux. Parmi ces qualités originales, l’on trouve une surprenante résistance. En particulier, il résiste plutôt bien aux acides ainsi qu’à la chaleur. En dépit d’un aspect illusoire de fragilité, il dispose d’une plus grande résistance que la coquille. Il se régénère après avoir été perforé ou endommagé quand le mollusque du coquillage est en vie. L’on étudie ces caractéristiques originales en biochimie ainsi qu’en biomimétique, cependant les chercheurs ne parviennent pas pour l’instant à les répliquer. La qualité ainsi que la structure de la nacre diffèrent en fonction des espèces de coquillages et des phases de leur développement. Les protéines, et en particulier la conchyoline, articulent le minéral nacré et lui octroient des caractères spécifiques au revêtement nacré de chaque espèce de coquillage différente. La fraction dissoluble de la conchyoline produit le cristal d’aragonite, alors que la fraction non-soluble fixe sa densité, sa taille, ainsi que sa quantité.

Il existe différentes sortes de coquillages nacrés. Citons d’abord la nacre des pintadines perlières, à savoir celle des huîtres perlières. Leur approvisionnement est essentiellement assuré par les fermes à perles des mers du Sud. Le poids de la coquille d’une grande pintadine peut atteindre 5 kg.

Ensuite, on a la coquille nacrée Burgau, qui provient des coquillages de la même appellation. Elle manifeste de surprenants reflets éblouissants. L’on y eut grandement recours en tant que décoration des éventails.

La coquille nacrée de Paua, également appelée ‘ opale des mers ‘ ou encore abalone, a été exploitée par les Maoris afin de parer les objets cultuels de bois. Elle était extrêmement prisée en raison de ses jeux de couleurs iridescentes bleu vert. La dénomination d’ ‘ opale des mers ‘ provient de la similitude de ses reflets avec ceux de l’opale noire.

Propriétés nacre abalone

VERTUS ET PROPRIÉTÉS DE LA PIERRE NACRE EN LITHOTHÉRAPIE

 

LES VERTUS ET PROPRIÉTÉS DE LA PIERRE NACRE SUR LE PLAN MENTAL

D’un point de vue psychologique, cette pierre engendre une certaine sérénité, elle réduit l’anxiété, l’irritabilité, le stress, les brusques changements d’humeur ainsi que l’ensemble des états émotionnels trop intenses. Elle joue le même rôle qu’un thymorégulateur efficace pour son détenteur. Elle le délivre des inquiétudes impactant la vie de tous les jours, elle aide à combattre un mental négatif. Elle facilite des prises de position plus modérées ainsi qu’une affirmation plus fluide et sage des opinions et des choix. Grâce à son impact positif sur les émotions, elle participe à une plus large compréhension de soi-même et des autres ainsi qu’à une faculté de prendre du recul par rapport à la vie quotidienne. Elle est extrêmement efficace pour assainir les problèmes relationnels, en particulier sentimentaux, elle favorise le contact, les relations plus raisonnables et stables. Elle favorise une meilleure écoute des besoins de son compagnon. Ses effets tranquillisants permettent d’affirmer plus facilement ses sentiments amoureux et ses émotions dans la vie de tous les jours, d’oraliser ses besoins et ses sensations.

Sur les plans de l’esprit et de l’énergie, il s’agit d’une pierre très efficace pour le développement de l’intuition et de l’ouverture d’esprit : elle est bénéfique pour l’imagination et pour l’inventivité. Elle permet de purger l’aura et par là d’accéder plus simplement au corps astral. Elle stimule l’écoulement de l’énergie. En contrôlant les émotions, elle aide à discipliner son esprit et à atteindre la sagesse et un plus grand empire sur soi-même. Elle favorise notamment le chakra du plexus solaire, ou troisième chakra, ainsi que le chakra frontal, ou sixième chakra. Grâce à sa création lente et naturelle en environnement aquatique, elle dispose d’une faculté vibratoire intense et d’une haute aptitude de purification : le porteur d’un objet nacré profite de l’énergie de l’eau, elle harmonise l’écoulement d’énergie entre corps et esprit, et par là contribue à une santé optimale.

LES VERTUS ET PROPRIÉTÉS DE LA PIERRE NACRE SUR LE PLAN PHYSIQUE

Les vertus réparatrices de la nacre suscitent particulièrement l’attention des chercheurs de médecine. Elle disposerait en effet d’une faculté de régénération des os qui est extrêmement recherchée dans le domaine de la chirurgie réparatrice. Au niveau de la lithothérapie, il s’agit d’un biominéral qui procure de nombreux avantages du point de vue de la santé à la personne qui la possède.

Elle constituerait un atout pour la préservation ainsi que la stimulation du système digestif.

Elle possède une indication contre les maux de gorge ou de tête. Elle dynamise le système immunitaire, aide l’organisme à anticiper la croissance de corps intrus, ainsi que les nausées.

Elle est extrêmement puissante pour traiter les vertiges, et les lésions ainsi que les troubles ophtalmiques.

En même temps qu’elle agit contre l’anxiété ainsi que les désordres émotionnels, elle possède une indication absolue pour apaiser la tension des muscles, les contractions, ainsi que les fonctions mentales. Elle contribue à modérer l’impact négatif des émotions sur le stress physique.

Ce type de pierre est idéal si l’on souffre d’un excès de tension, en effet elle va aider à le contre-carrer.

Elle possède une indication pour les cas de déficit de calcium.

Son effet réparateur est également valable pour la cicatrisation de blessures. Elle est susceptible de consolider les tissus musculaires ainsi que le coeur. Elle est aussi réputée pour ses bénéfices dans le traitement des troubles de l’articulation.

Propriétés nacre abalone

Purification

Sel direct , de l’eau oui sous le robinet ,eau distillé.
Ou assiette creuse remplie de gros sel sans eau, poser un verre au milieu
et mettez votre nacre pendant 3 heures
puis rechargement, puis le gros sel hors de chez vous.

Rechargement

Soleil ,lumière du jour, ou bien sur un amas de quartz cristal de roche 2 heures.

Si Vous Avez Un Doute Sur Une Éventuel Charge Énergétique Négative Voici Un Nettoyage Profond Voici Un Lien Du Blog Pour Le Purifier Plus Ici

Cet Article, Rédigé Et Mis En Page Par Benoit Boucher. Protégé Par Copyright ©. Nous Vous Demandons aussi Pour Toute Réutilisation De Veiller À Mentionner Le Nom De Son Auteur. De Diriger Un Lien Retour Vers La Présente Page. En Vous Remerciant Pour Le Respect Du Travail Qui Vous Est Transmit.

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer